Lors de la MWC 2018, Qualcomm annonçait plancher sur sa plateforme Snapdragon 700, à mi-chemin entre les 600 et les 800. Aujourd'hui, le géant en dit un peu plus sur son Snapdragon 710 à destination des téléphones milieu à haut de gamme (comprendre entre 500 et 750 €).

qualcomm-snapdragon-710

Ou pour être plus précis, il s'agit surtout d'un recentrage des Snapdragon 650 et 660, qui étaient sensiblement plus performant que leurs petits cousins de la même gamme. Et pour cause, au lieu d'utiliser les designs de référence ARM (des Cortex-A53 et/ou A72), ils employaient les cores Kryo 260, développés en interne par Qualcomm, et dérivés des Kryo 280 du Snapdragon 835.

Le Snapdragon 710 emploie donc 2 types de cores, les Kryo 360 Gold et Silver. Il s'agit de versions à peine déclassées (fréquences et cache L2 réduits) des Kryo 385 Gold et Silver que l'on retrouve dans le Snapdragon 845 et qui sont inspirés des architectures ARM Cortex-A75 et A55. Si l'on retrouve aussi 8 cores, ils sont organisés en 2+6, c'est à dire 2 cores ultra rapides et 6 cores plus lents, pour gérer les taches de fond ou les applications peu gourmandes. La fréquence tombe aussi de 2,8 et 1,8 GHz à 2,2 et 1,7 GHz. Une puissance de calcul en baisse d'au moins 60% sur les cores performants, mais qui devrait néanmoins suffire dans la grande majorité des cas. Cela permettra aussi de combler l'écart qui sépare les Snapdragon 600 des 800. Le Snapdragon 710 serait ainsi 20% plus rapide dans SPECint2000 et 25% plus performant dans Octane et Kraken (benchmarks HTML) que le 660.

qualcomm-snapdragon-710

Le GPU a aussi été déclassé, mais comme à) son habitude, Qualcomm reste assez discret à ce sujet. On sait en revanche que l'Adreno 616 se montrerait 35% plus puissant que l'Adreno 512 du Snapdragon 660, et qu'il supporte des définitions allant jusqu'au QHD+, soit par exemple du 1440x2880 en 18:9. Le DSP et l'ISP sont revanche repris du Snapdragon 845 ce qui autorisera un traitement photo et vidéo largement amélioré par rapport aux Snapdragon 600.

Enfin, au niveau des connexions, Qualcomm a intégré le dernier modem X15 qui autorise la 4G jusqu'à 800 Mbps en download (cat15) et 150 Mbps en upload. Le Wi-Fi 802.11ac est toujours de la partie.

Les premiers terminaux utilisant le Snapdragon 710 devraient être dévoilés lors du Computex et même si Qualcomm indique que sa plateforme est d'ores et déjà disponible, il faudra probablement attendre la fin de l'été ou la rentrée et l'IFA afin de voir débarquer les nouveaux smartphones en quantité.

qualcomm-snapdragon-710

Il faut enfin noter qu'un Snapdragon 730 serait aussi au programme. Celui-ci n'a pas encore été détaillé, mais il pourrait profiter d'une gravure en 8 nm (au lieu du 10 nm des 710 et 845), autorisant des cores plus économes encore !

Rejoignez la discussion !

avatar