Déjà présenté à la presse l'an dernier lors du Computex 2017 sous la forme du concept Slate, l'Obsidian 1000D voit enfin officiellement le jour. Il reprend la plupart des codes du concept original, avec notamment du verre trempé à profusion et de jolies courbures (mais le verre incurvé n'est plus de la partie), un maximum de ventilateurs, et surtout, un point qui risque d'être repris par de nombreuses autres marques à l'avenir, une connectique en façade RGB. Si le côté multicolore n'a que peu d'intérêt, le fait d'avoir des ports USB souligné d'un halo lumineux est pour le moins utile pour brancher ses périphériques même en pleine nuit.

Pour le reste, le 1000D est un monstre à tous les niveaux. 70cm de long et de profondeur pour 30 de largeur, soit un gros bébé de 148 L, un total de 13 emplacements pour ventilateurs dont 3x 140 dans le top, ce qui permettra de loger un radiateur pour watercooling 420 (triple 140), 2 480 (quadruple 120) en façade, l'ensemble en push-pull si l'envie vous en prenait, et éventuellement un dernier 240 à l'arrière.

Corsair livre aussi un Commander Pro pour gérer vos ventilateurs intelligemment à l'aide de sondes supplémentaires et d'une gestion avancée via iCUE. Et tout le rangement des câbles se fait dans un compartiment qui peut se fermer, pour conserver un look propre même à l'arrière du panier de la carte mère. On retrouvera d'ailleurs 6 emplacements 2,5" et autant de tiroirs pour 3,5" et 2 emplacements pour alimentations (l'une devant être au format SFX).

Un boîtier qui ne sera pas pour tout le monde, rien qu'à cause de son prix de 500 €, mais qui fera tourner les têtes, et qui lance les codes de la nouvelle génération d'Obsidian. On note au passage que les photos Corsair utilisent tous les composants de watercooling que l'on attend depuis un moment et qui reposent sur un partenariat avec AquaComputer.

 

avatar