Alors que Qualcomm a annoncé son futur Snapdragon 845 le mois dernier, tirant parti de DynamiQ, le successeur de big.LITTLE chez ARM, Samsung a fait de même avec son Exynos 9810. Celui-ci inaugure la 3e génération de cores customisés par Samsung en 4 exemplaires, secondés par autant Cortex-A55. Les premiers fonctionnent à 2,9 GHz, les seconds à 1,9 GHz et ils se partagent un cache de 4 Mo.

DynamiQ, le nouveau big.LITTLE d'ARM

Le GPU passe de 20 unités Mali G71 à 18 unités Mali G72. Cette nouvelle génération ne change rien mis à part la taille des caches, ce qui permet d’améliorer le ratio énergétique, mais la fréquence devrait sensiblement progresser indique Samsung. Le contrôleur mémoire n’évolue pas (LPDDR4 sur 64 bits), en revanche tout le reste progresse légèrement : le décodage de la 4K 120 FPS se fait désormais en 10 bits HEVC, le modèle LTE passe de 1050/150 Mbps à 1200/200 Mbps, et l’ISP est capable de gérer plus de combinaisons de capteur photo.

Le procédé de gravure évolue quelque peu par rapport au 10 nm utilisé sur l’ancien Exynos 8895. Samsung annonce que ce seul point permet d’améliorer de 10% les performances, d’où l’augmentation drastique de fréquence (l’Exynos 8895 et ses cores 2e génération se contentait de 2,3 GHz). Et comme c’est la tradition, ce nouveau SoC sera très probablement inauguré par le très prochain Galaxy S9.

 

Rejoignez la discussion !

avatar