Depuis la sortie des CPU Coffee Lake, la grogne monte face à leur incompatibilité avec les cartes mères série 100 et 200 (Z170 et Z270 notamment) qui partagent pourtant le même socket. Pour beaucoup, il s'agit d'une bride intentionnelle de la part d'Intel afin de forcer les ventes vers les nouveaux chipsets. Un point exacerbé par l'absence d'autre chipset que le Z370, les H370, B360 et H310 n'étant pas encore disponibles.

Intel explique que les CPU Coffee Lake nécessitaient un réarrangement, ce qui peut éventuellement se comprendre pour les Core i5 et Core i7 hexa-core, mais la marque ne s'est jamais exprimée quant à la compatibilité des Core i3 qui ne sont rien de plus que d'anciens Core i5 (quad core sans HyperThreading).

Divers bidouilleurs se sont essayés à faire fonctionner ces CPU sur les anciennes cartes mères, avec toujours quelques couacs dans le système, mais c'est désormais réglé. Les Core i3-8100 et i3-8350K sont pleinement fonctionnels. Intel utilise en réalité un bride logicielle (le microcode processeur notamment) afin d'interdire le fonctionnement de ces processeurs ailleurs que sur les cartes Z370.

A l'heure actuelle, la modification tient plus du hack que de la simple mise à jour de BIOS, mais tous les détails sont listés sur le forum win-raid.com. Et tout fonctionne, y compris l'iGPU et toutes les lignes PCI-Express. On peut espérer que cela fasse réagir Intel et ses partenaires, mais je n'en suis pour ma part pas convaincu. Après tout, on sait que la marque bride depuis des années tous ses produits, afin de segmenter les gammes, et rien n'a jamais été fait pour permettre à l'utilisateur d'économiser ses sous.

1
Rejoignez la discussion !

avatar
plus récents plus anciens
jyll
jyll

on s'en doutait , Intel n'a pas encore compris que de prendre ses clients pour des jambons se retournera contre lui !!!